Forum: Communauté de pratique / Community of practice

Productivité + qualité = efficacité?


Bonjour,
J'aimerais vous inviter à partager vos opinions concernant la question de la productivité dans une profession langagière, surtout lorsqu'elle doit compromettre la qualité de notre travail. Dans d’autres mots, faisons-nous un travail si mécanique pour que les employeurs nous mesurent en termes de productivité, plutôt que d'efficacité?
Voici la définition d'efficacité donnée par Antidote :
◆Aptitude à produire un résultat utile, l’effet qui est attendu.
•Rapport entre les résultats obtenus et les résultats attendus.
•Qualité, caractère d’une chose, d’un comportement, d’une approche efficace, d’une personne faisant preuve d’efficacité.

Par ailleurs, on parle d’outils technologiques qui aident à augmenter sa productivité, par exemple, les mémoires de traduction, lesquelles ne garantissent pas toujours « des résultats utiles, l'effet qui est attendu », ne garantissent pas la qualité.

Ne devrions-nous pas parler d'efficacité plutôt que de productivité dans notre domaine? Ne devrions-nous pas penser à des outils (ergonomiques) qui permettent travailler d'une façon efficace?

Souvent, les échéances des contrats ou les exigences des employeurs nous obligent à faire la sourde oreille lorsque nous écrivons quelque chose qui ne « sonne » pas très bien après la relecture de nos textes. Nous tombons là encore dans la « compétition de frappes par minute et de mots par jour » que je dénonçais dans un de mes billets de blogue.

Je serais plus content d'utiliser des outils qui me permettent d'être efficace : de trouver un équilibre entre la productivité et la qualité...



The original document is available at http://linguistech.ca/tiki-view_forum_thread.php?comments_parentId=381&topics_offset=4&topics_sort_mode=userName_asc&forumId=3