Chargement...
 

Exercice avec WordNet, niveau I

 


Autres tutoriels sur des ressources terminologiques et lexicales


 

Ce ne sont pas toutes les ressources lexicales qui prennent la forme de dictionnaires. Certaines ont d'autres formes qui les rendent utilisables dans différents contextes. Une des plus importantes ressources – et une des mieux connues – est WordNet, une base de données lexicales en anglais conçue pour rendre les données lexicales exploitables par ordinateur. Cette ressource est aussi utile pour des utilisateurs humains qui s'intéressent aux relations entre unités lexicales et entre leurs sens.

 

 

I. Introduction


 

WordNet est une base de données de langue anglaise regroupant des unités lexicales selon leurs relations sémantiques et lexicales. L’utilisateur peut ainsi parcourir la base de données pour trouver les descriptions d’unités lexicales tout en explorant les réseaux de leurs relations. WordNet est une initiative du Princeton University Cognitive Science Laboratory.

 

Tout le monde peut accéder à WordNet gratuitement : soit en le consultant directement sur le Web, soit en téléchargeant une version sur son ordinateur à partir de leur site Web. Vous pourrez en apprendre davantage en consultant le site Web de WordNet.

 

Cette version complète de WordNet est uniquement en anglais pour le moment. Dans plusieurs pays, des équipes ont commencé à développer des équivalents dans leur langue respective dans le cadre du projet EuroWordNet. Cependant, ces ressources ne sont pas encore terminées, ni disponibles au grand public.

 

II. Préparation



  1. Ouvrez le fureteur de votre choix (p. ex., Mozilla Firefox) à partir du menu Démarrer ou en double-cliquant sur le raccourci sur le Bureau.
  2. Rendez-vous à la page d'accueil de WordNet.

 

III. Recherche d'unités lexicales dans la base de données


 

  1. Effectuez une recherche avec la chaine valve.

    1. Tapez valve dans le champ Word to search for.
    2. Cliquez sur Search WordNet.

Plusieurs entrées correspondant à cette forme – mais ayant des sens distincts (acceptions) – seront affichées. Les sens sont regroupés dans ce qu’on appelle des synset : des séries d’unités lexicales qui partagent toutes un sens très similaire (des synonymes ou quasi-synonymes).

 

Les lettres en bleu à la gauche des unités lexicales peuvent préciser que des relations avec d’autres entrées WordNet ont été identifiées en ce qui concerne le sens ou synset (S) ou de l’unité lexicale ou mot (W), ce qui implique non seulement un sens (qui peut être exprimé par plusieurs synonymes ou quasi-synonymes) mais aussi une forme. Les lettres en rouge indiquent la catégorie grammaticale à laquelle ces unités appartiennent (nom (n), verbe (v), adjectif (adj), adverbe (adv)).

 

En cliquant sur le lien S – mis pour Show Synset (semantic) relations – vous aurez accès aux unités lexicales qui sont en relation sémantique avec le sens correspondant. En cliquant sur le lien W – mis pour Show Word (lexical) relations – vous aurez accès aux unités qui sont en relation lexicale avec l’unité en question.

 

À la droite des unités, WordNet offre également une courte description (entre parenthèses) vous permettant de distinguer rapidement les différentes acceptions répertoriées.

 

  1. Cliquez sur le premier lien S dans la liste de résultats que vous avez obtenus. Les relations sémantiques définies pour cette entrée s’affichent. Prenez quelques instants pour en parcourir rapidement quelques-unes. Par exemple, que remarquez-vous sous direct hyponym et full hyponym? Pensez-vous que cette information peut être utile à un traducteur ou à un réviseur? Parmi les relations sémantiques affichées, y en a-t-il qui ne vous sont pas familières ou qui vous surprennent? (Voir note 1.)
  1. Effectuez maintenant une recherche avec la chaine light.
    1. Tapez light dans le champ Word to search for.
    2. Cliquez sur Search WordNet.
  1. Observez les résultats. La liste d’unités affichées présente light comme nom, verbe, adjectif et adverbe. En jetant un rapide coup d’œil aux descriptions de light sous la catégorie Noun, vous est-il facile de différencier les différentes acceptions affichées? Par exemple, entre les deux premières entrées? En cliquant sur le lien S de ces deux entrées, puis sur la catégorie hypernym de chacune, êtes-vous en mesure de mieux comprendre ce qui les distingue? (Voir note 2.)
  1. Si vous cliquez sur la septième entrée (celle où il est écrit light, lightness), puis sur le lien derivationally related form, que remarquez-vous à la gauche de l’unité? Notez aussi comment WordNet vous indique, entre crochets, à partir de quelle unité précise la relation lexicale est établie.
  2.  Allez maintenant à la première entrée de la catégorie Verb. Cliquez d’abord sur le lien S.
    1. Parmi les différentes relations sémantiques affichées, il y en a une nouvelle : sentence frame. Cliquez dessus. Dans quelle mesure cette information peut-elle être utile?
    2. Cliquez maintenant sur la deuxième entrée dans la catégorie Verb, trouvez la même relation et cliquez dessus. Quelle conclusion tirez-vous quant aux différents usages de ce verbe?
  3. Toujours dans la fenêtre de résultats pour l’unité light, rendez-vous à la catégorie Adjective.
    1. Cliquez sur le S de la première entrée. Deux nouvelles relations sont affichées : une relation sémantique, attribute, et une relation lexicale, antonym. Cliquez d’abord sur antonym : les informations entre parenthèses et entre crochets vous permettent-elles de mieux comprendre les contextes d’utilisation? Cliquez maintenant sur le lien attribute : cette information est-elle utile? Si un contexte d’utilisation n’est toujours pas clair, comment vous y prendriez-vous pour préciser votre recherche?
    2. Cliquez sur le lien S de la cinquième entrée (psychologically light) et sur similar to. Cette information peut-elle être utile? Pourquoi? (Voir note 3.)
  4. Effectuez d’autres recherches avec sport et observez les résultats.
    1. Tapez sport dans le champ Word to search for.
    2. Cliquez sur Search WordNet.
    3. Sous la troisième entrée de la catégorie noun (Maine Colloquial), arrêtez-vous à l’entrée de summercater. D’après vous, quelle relation sport entretient-il avec summercater? Comment pourriez-vous la trouver?
    4. Sous la catégorie Verb, cliquez sur le lien S de la première entrée, puis sur sentence frame. On vous présente une forme d’usage de ce verbe. Faites de même avec la deuxième entrée. D’après vous, y en a-t-il d’autres possibles? Si vous le désirez, comparez cet usage avec les exemples d'un autre dictionnaire tel que le Oxford Online Dictionary. Quelles conclusions en tirez-vous? (Voir note 4.)
  5. WordNet offre également des synonymes (ou quasi-synonymes) à la droite des unités lexicales. En cliquant sur ces synonymes, WordNet procèdera à une nouvelle recherche directement à partir de ces unités. À votre avis, comment ce genre de recherche pourrait-il vous aider à mieux comprendre les unités que vous cherchez et à résoudre des difficultés de rédaction ou de traduction?

 

IV. Parcours de la base de données en interrogeant les réseaux de relations sémantiques et lexicales


 

  1. Effectuez une recherche pour abundantly.
    1. Tapez abundantly dans le champ Word to search for.
    2. Cliquez sur Search WordNet.
  2. Parcourez les réseaux de relations sémantiques et lexicales de la banque de données.
    1. Cliquez sur le lien S à la gauche du résultat affiché pour voir les relations sémantiques définies pour cette entrée.
    2. Cliquez sur pertainym pour afficher les unités lexicales qui sont liées sémantiquement à cet adverbe. Vous noterez que le premier adjectif qui apparait, abundant, est la base dont abundantly a été dérivé. Il en est de même pour copious, qui a produit copiously qui est parmi les membres du synset de abundantly.
    3.  Cliquez sur le lien W à la gauche des pertainyms pour afficher les relations lexicales définies pour ces entrées.
    4. Cliquez sur synset, puis sur le lien S pour afficher les relations sémantiques définies pour les pertainyms. Si vous cliquez, par exemple, sur la relation sémantique similar to, des sens similaires à celui de abundant seront affichées. Parcourez-les brièvement. Selon vous, cette information peut-elle être utile? Pourquoi et comment? (Voir note 5.)
  3. Effectuez une recherche avec le verbe cloud.
    1. Tapez cloud dans le champ Word to search for.
    2. Cliquez sur Search WordNet.
  4. Parcourez la banque de données en explorant les réseaux de relations sémantiques et lexicales.
    1. Sous la catégorie Verb, cliquez sur le lien S à côté du premier résultat pour afficher les relations sémantiques définies pour cette entrée.
    2. Cliquez sur phrasal verb pour afficher les verbes à particule qui sont rattachés à cloud. Vous remarquerez deux relations lexicales indiquées par la lettre W à la gauche : cloud over et cloud up.
    3.  Cliquez sur cloud up pour afficher l’entrée de cette unité, puis sur le lien S pour voir les relations sémantiques définies pour cloud up. Observez les résultats obtenus en cliquant successivement sur direct hypernym, inherited hypernym et sister term. Que vous apprennent ces informations?
  5. Libre à vous de continuer d’explorer les différentes relations sémantiques définies par WordNet. Par exemple :
    1. Effectuez une recherche avec change comme verbe et cliquez sur le S de la première entrée pour découvrir des relations moins usuelles comme verb group ou full troponym. (Attention, en cliquant sur troponym, la liste de résultats trouvés est souvent longue et vous devrez dérouler la page pour retrouver vos résultats dans la catégorie des verbes.) Essayez de deviner ce qu’est un troponym en regardant les résultats, puis cherchez le terme troponym dans le glossaire WordNet pour trouver sa définition. Aviez-vous raison?
    2. Effectuez une recherche avec une unité lexicale complexe, comme eat up ou fill up et fill in, pour découvrir ses relations lexicales et sémantiques et les différences entre celles-ci.

 

Ou, simplement pour vous amuser, observez les différents résultats trouvés en effectuant une recherche avec pip et en cliquant sur les liens S des différentes entrées (p. ex., allez voir la dernière entrée des verbes, cliquez sur le lien S, puis sur sentence frame pour comprendre comment pip est utilisé ici). 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOTE 1 : En consultant le glossaire de WordNet qui fait partie de la documentation WordNet, vous trouverez les explications des termes indiquant la nature des relations (comme hyponymhypernymholonym, etc.) ainsi que la définition d’autres termes utilisés par WordNet. 

 

NOTE 2 : Quand les résultats sont nombreux, comme ici, il est possible de refermer une catégorie, en cliquant de nouveau sur son nom. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOTE 3 : Vous pouvez faire appel au menu déroulant Display Options pour changer l'affichage des entrées, en choisissant l'option désirée pour cacher ou afficher de l'information et en cliquant sur Change.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOTE 4 : Si vous désirez, vous pouvez en apprendre plus sur le Oxford English Dictionary en faisant les Exercices sur les dictionnaires électroniques unilingues, niveau I

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOTE 5 : Vous pouvez modifier la présentation des résultats en utilisant le menu déroulant à la droite de Display Options – pour afficher ou camoufler certaines informations – puis en cliquant sur Change

 

 

 

 

 

 

V. Questions de réflexion


 

  • En complétant ces exercices, qu’avez-vous remarqué à propos du mode de fonctionnement de WordNet?
  • Qu’est-ce que WordNet pourrait vous aider à accomplir? Dans quels genres de situations?
  • Quels critères peuvent être utilisés pour évaluer une banque de données d’unités lexicales comme WordNet?
  • Comment WordNet se compare-t-il aux autres outils de sa catégorie?
  • Quels avantages et inconvénients voyez-vous à utiliser WordNet pour chercher des unités lexicales ou pour parcourir une banque de données comme celle-ci en explorant les réseaux sémantiques et lexicaux? Par rapport à une approche manuelle? Par rapport à l’approche d’autres outils similaires?

 

Tutoriel traduit et adapté par Joanne Desroches. (07-2009)