Chargement...
 

 

Tutoriel sur l’Agent de traduction

 

de MultiTrans PRISM, niveau I

 


Autres tutoriels sur MultiTrans : Autres tutoriels sur les systèmes de mémoire de traduction :
Tutoriel sur l’Assembleur TextBase de MultiTrans, niveau I Tutoriel sur Fusion Translate, mémoire de traduction, niveau I
Tutoriel sur le Gestionnaire TermBase de MultiTrans, niveau I  
Tutoriel sur l’extracteur de termes de MultiTrans, niveau I  
Tutoriel sur l’Agent d’analyse de MultiTrans, niveau I  
Tutoriel sur l’Agent TextBase de MultiTrans, niveau I  
Tutoriel sur l’Agent TermBase de MultiTrans, niveau I  

 

 

 

I. Introduction


 

MultiTrans est un environnement de traduction. Entre autres fonctions, MultiTrans offre de puissantes capacités de mémoire de traduction, qui repose sur une base TextBase, c’est-à-dire un corpus bilingue de textes alignés, ainsi que sur une base TermBase intégrée.

 

Pour voir où l’Agent de traduction se situe dans le processus de traduction de MultiTrans, consultez le diagramme du flux de travail de MultiTrans.

 

Pour en savoir plus sur MultiTrans, vous pouvez consulter le site Web de MultiCorpora. Il est aussi possible, une fois dans MultiTrans, de lire sur les différentes fonctions du logiciel en allant dans le menu Aide et en choisissant Aide MultiTrans.

 

II. Préparation


 

  1. Obtenez les documents dont vous aurez besoin pour cet exercice.
    1. Créez un sous-répertoire et nommez-le MultiTrans - Agent de traduction, ou un nom de votre choix. (Pour des instructions à ce sujet, consultez Créer un sous-répertoire dans Windows.)
    2. Téléchargez le fichier WHO obesity - texte à traduireOu, si vous avez déjà téléchargé le fichier, assurez-vous d’y avoir accès. Il s’agit d’un document Word anglais parlant d’obésité. Notez que ce texte est différent de celui qui a été utilisé pour le Tutoriel sur l’Assembleur TextBase de MultiTrans, niveau I.
    3. Faites une copie du fichier WHO obesity_texte à traduire et placez le fichier dans le sous-répertoire créé à l’étape 1.
      1. Localisez le fichier WHO obesity_texte à traduire.doc
      2. Faites un copier-coller en utilisant Ctrl+C et Ctrl+V, ou en cliquant Copier et Coller du menu contextuel qui apparait lorsque vous faites un clic droit sur tout fichier ou dossier.
    4. Localisez les autres fichiers dont vous aurez besoin.
      1. Si vous avez complété le Tutoriel sur l’Assembleur TextBase de MultiTrans, niveau I, et le Tutoriel sur le Gestionnaire TermBase de MultiTrans, niveau I, vos bases TextBase et TermBase auront été sauvegardées sur le lecteur Home (H:), dans leur sous-répertoire respectif du dossier MultiTrans.
      2. Si vous n’avez pas encore créé de base TextBase ou TermBase, téléchargez le dossier Bases pour les Agents de MultiTrans, extrayez-en le contenu et sauvegardez les bases dans leur sous-répertoire respectif de votre dossier MultiTrans. (c.-à-d.  H:\MultiTrans\TextBases et H:\MultiTrans\TermBases). (Pour des instructions, voir Ouvrir des bases existantes dans MultiTrans.)
  2. Lancez MultiTrans.
    1. Lorsque MultiTrans s’ouvrira, on vous demandera d’entrer un nom d’utilisateur. Entrez le nom de votre choix puis cliquez sur Démarrer.
    2. La page principale que vous voyez est l’Écran initial. Cette page affiche des icônes de plusieurs fonctions de MultiTrans (p. ex. Commencer une sessionAnalyser) et vous permet de naviguer entre elles. (Voir la note 1.)
  3. Lancez Microsoft Word et activez-y le menu MultiTrans. (Pour des instructions, voir Activer le menu MultiTrans dans Microsoft Word et se connecter à la TextBase et à la TermBase.)

III. Utilisation de l’Agent de traduction pour traduire un texte


 

L’Agent de Traduction est la fonction de MultiTrans qui agit comme un système de mémoire de traduction « conventionnel » dans des environnements de traduction tels que Fusion Translate et SDL Trados. Il vous aide à traduire votre texte segment par segment (habituellement phrase par phrase) en trouvant des phrases qui ont déjà été traduites ou qui sont très semblables aux phrases que vous avez déjà traduites, et en proposant des traductions pour usage dans le nouveau texte.

 

  1. Ouvrez le texte à utiliser avec l’Agent de traduction.
    1. Dans Word, localisez et ouvrez le fichier WHO obesity_texte à traduire.
    2. Trouvez l’option Enregistrer sous et sauvegardez le fichier dans le sous-répertoire créé à la section Préparations de ce tutoriel en tant que document Word, mais sous un nom différent (p. ex. votrenom_WHO_texte_a_traduire.doc). (Voir l’avertissement 1.)
  2. Ouvrez votre TextBase et votre TermBase de la manière habituelle dans MultiTrans. (Pour des instructions, consultez Ouvrir une TextBase et une TermBase dans MultiTrans.)
  3. Connectez Microsoft Word à votre TextBase et à votre TermBase. (Pour des instructions, consultez Activer le menu MultiTrans dans Microsoft Word et se connecter à la TextBase et à la TermBase.) 
  4. Faites en sorte que les correspondances insérées gardent leur code de couleur en ajustant les préférences de l’outil (voir l’étape 8).
    1. Du menu MultiTrans de Word, sélectionnez Options de MultiTrans.
    2. Sous l’onglet Général, cochez la case Remplacement des couleurs.
    3. Cliquez sur le bouton Appliquer, puis sur OK.
  5. Assurez-vous que le curseur est placé au début du texte. (Voir l’avertissement 2.)
  6. Démarrez l’Agent de traduction pour commencer à traiter le document.
    1. Du menu MultiTrans, sélectionnez l’option Agent de Traduction... La fenêtre du document Word se redimensionnera pour vous permettre de voir aussi l’Agent de traduction (qui s’affichera en haut du document).
  7. Notez que la première phrase de votre texte est maintenant surlignée en bleu. Cela signifie qu’elle est le segment que l’Agent de traduction traite actuellement.
  8. Étudiez la façon dont la fenêtre de l’Agent de traduction est organisée, et les informations qui y sont affichées.
    1. Le panneau supérieur gauche, intitulé Correspondances trouvées dans le document, affiche les correspondances parfaites ou partielles trouvées dans la TextBase. (Une correspondance est parfaite lorsqu’elle est 100 % similaire; le seuil des correspondances partielles peut quant à lui être fixé par l’utilisateur. Par défaut, il est réglé à 75 %.)
      1. L’Agent de traduction indiquera avoir trouvé une correspondance à 89 % entre la première phrase de votre texte et un segment de la base TextBase. 
    2. Le panneau supérieur droit, intitulé Correspondances trouvées dans le fichier de terminologie, affiche les correspondances trouvées dans la base TermBase.
      1. Pour la première phrase, au moins une correspondance trouvée dans la base TermBase sera affichée. (Voir la note 2.) 
    3. Le panneau du bas est divisé en deux champs, nommés Segment source et Segment de traduction. (Voir la note 3.)
      1. Le champ de gauche affiche le segment source, ou une variation de celui-ci. Les couleurs des caractères servent à indiquer les différences entre le segment de votre texte et sa correspondance dans la base TextBase. La couleur des caractères permet également de savoir de quel type de correspondance il s’agit.
        • Les caractères mauves représentent une correspondance parfaite (donc à 100 %) entre le segment et la base TextBase.

        • Les caractères turquoise représentent une correspondance parfaite (donc à 100 %) entre le segment et la base TextBase, mais dont l’alignement n’a pas été confirmé par l’utilisateur.

        • Les caractères verts rayés d’un trait horizontal indiquent qu’un mot apparait dans la correspondance trouvée dans la base TextBase, mais pas dans le segment de votre texte.

        • Les caractères rouges indiquent qu’un mot apparait dans le segment de votre texte, mais pas dans la correspondance trouvée dans la TextBase.

        • Les caractères bleus surlignés signifient qu’un mot apparait dans votre base TermBase.

      2. Le champ de droite affiche quant à lui le segment du texte cible qui, d’après l’alignement TextBase, correspondant au segment source trouvé. Ici aussi, un code de couleur est utilisé.

        • Les caractères mauves signifient que le segment de la base TextBase affiché est une correspondance exacte.

      • Les caractères turquoise signifient que le segment de la base TextBase affiché est une correspondance exacte, mais que son alignement n’a pas été confirmé par l’utilisateur.

      • Les caractères verts indiquent que le segment de la base TextBase affiché est une correspondance partielle.

    4. La barre d’outils, située au bas de l’Agent de traduction, affiche plusieurs options (p. ex. Remplacer, Rempl. tout) pour naviguer dans le texte.
  9. Traduisez la première phrase.
    1. Regardez le champ gauche du panneau Segment source et Segment de traduction. L’expression nutrition apparait en caractères verts rayés d’un trait, ce qui signifie que cette portion du segment trouvé dans la base TextBase n’apparait pas dans le texte que vous êtes en train de traduire.
    2. Regardez maintenant le champ droit du même panneau. Le segment français contient la traduction de nutrition (c.-à-d. la nutrition), que vous ne voudrez pas l’insérer dans votre traduction.
    3. Effacez la nutrition, ainsi que la virgule après alimentation.
    4. Cliquez sur Remplacer
    5. Notez que le segment anglais d’origine du document Word a été remplacé par le segment français que vous venez de modifier avec l’Agent de traduction. Comme c’était une correspondance partielle, le segment traduit apparait dans le texte en caractères verts. 
    6. Notez que le segment suivant de votre texte est maintenant surligné en bleu, et apparait également, peut-être légèrement modifié, dans l’Agent. 
  10. Traduisez le reste du document. (Voir la note 4.)
    1. Apportez les changements nécessaires aux correspondances affichées dans le panneau Segment source et Segment de traduction.
      1. Pour les segments sans correspondance parfaite, adaptez la correspondance trouvée (comme pour la première phrase).
      2. Si aucune correspondance n’est trouvée, tapez votre propre traduction dans le champ droit du panneau.
      3. Si plus d’une correspondance est proposée, doublecliquez sur celle que vous préférez, et cliquez ensuite sur Oui dans la boite de dialogue qui apparait.
      4. Pour les mots qui apparaissent en bleu et soulignés dans le champ droit, consultez le panneau Correspondances trouvées dans le fichier terminologie et cliquez sur l’équivalent que vous souhaitez utiliser. Le terme du champ inférieur gauche apparaitra maintenant en caractères verts fluo. Cliquez sur le terme en vert lorsque vous souhaitez insérer son équivalent dans le champ de traduction.
    2. Utilisez les boutons appropriés de la barre d’outils de l’Agent pour modifier votre document ou naviguer dans celui-ci.
      1. Cliquez sur Remplacer pour remplacer le segment de votre document par le texte affiché dans le champ droit de l’Agent de traduction.

      2. Cliquez sur Rempl. tout pour remplacer toutes les occurrences du segment avec la traduction de l’Agent. En d’autres mots, MultiTrans se « souviendra » de la traduction et l’insèrera automatiquement chaque fois qu’une phrase identique est trouvée dans le texte.

      3. Cliquez sur Sauter pour sauter le segment actuel et passer au prochain, laissant le segment non traduit dans le texte.

      4. Cliquez sur Précédent pour retourner au segment précédent.

      5. Cliquez sur Étendre pour faire en sorte que le segment actuel inclut également le suivant.

      6. Cliquez sur Réduire pour analyser à nouveau qu’un seul segment.

      7. Cliquez sur Options... pour modifier des paramètres de MultiTrans.

      8. Cliquez sur Contexte pour voir le contexte du segment tel qu’affiché dans la base TextBase, et au besoin corriger les problèmes d’alignement à l’aide des flèches à droite et du bouton Aligner. (Voir la note 5.) Lorsque vous cliquez sur Contexte, un autre panneau s’ajoute au bas de l’Agent de traduction. Pour le faire disparaitre, cliquez sur Contexte à nouveau.
      9. Cliquez sur Ajouter Terme pour ajouter un terme source et sa traduction à la base TermBase.
  11. Lorsque vous arrivez à la fin du document, une boite de dialogue apparait vous demandant si vous désirez terminer et fermer l’Agent de traduction. Cliquez sur Oui, et l’Agent se fermera automatiquement.
  12. Sauvegardez votre nouveau texte traduit en utilisant la commande Enregistrer de Word.
  13. Votre texte traduit comportera plusieurs couleurs, selon le code mentionné plus haut. (Voir la note 6.)
    1. Le vert indique une correspondance partielle.

    2. Le mauve indique une correspondance parfaite.

    3. Le turquoise indique une correspondance parfaite, mais dont l’alignement n’a pas été confirmé.

    4. Le bleu indique qu’un mot provient de la base TermBase.

    5. Le noir indique qu’un segment a été sauté (et apparait donc toujours en anglais) ou qu’il a été entré de façon manuelle (et apparait en français).


IV. Terminaison et relecture du texte


 

  1. Vous pouvez maintenant traduire le reste du texte vous-même (ou vous pouvez poursuivre en suivant les instructions dans les tutoriels sur l’Agent TextBase de MultiTrans, niveau I, et l’Agent TermBase de MultiTrans, niveau I).
  2. Lisez votre texte traduit et repérez les incohérences, les difficultés avec les équivalents, les erreurs de style ou d’autres aspects du texte qui nécessitent une révision. (Voir la note 7.) 

V. Dernières étapes


 

  1. Enregistrez les modifications apportées au document, puis fermez Word.
  2. Enregistrez tous changements apportés aux bases TextBase et TermBase.
  3. Fermez MultiTrans.
    1. Du menu Fichier, choisissez Quitter.
  4. Faites une copie de sécurité de vos fichiers, ou transférez-les vers un autre ordinateur.
    1. Dans le lecteur Home (H:), créez un sous-répertoire du nom de TextBase_WHO_aaaammjj (en remplaçant la fin par la date d’aujourd’hui) ou donnez-lui le nom que vous désirez. (Pour des instructions, consultez Créer un sous-répertoire dans Windows.)
    2. Copiez votre base TextBase, et collez-la dans le répertoire que vous venez de créer.
      1. Rendez-vous au sous-répertoire H:\MultiTrans\TermBases et trouvez votre base TermBase.
      2. Faites un copier-coller en utilisant Ctrl+C et Ctrl+V, ou en cliquant Copier et Coller du menu contextuel qui apparait lorsque vous faites un clic droit sur un fichier ou un dossier.
    3. Copiez votre dossier TermBase, et collez-le dans le sous-répertoire que vous venez de créer. (Voir l’avertissement 3.)
      1. Rendez-vous au sous-répertoire H:\MultiTrans\TextBases et trouvez votre base TermBase.
      2. Faites un copier-coller en utilisant Ctrl+C et Ctrl+V, ou en cliquant Copier et Coller du menu contextuel qui apparait lorsque vous faites un clic droit sur un fichier ou un dossier.
    4. Copiez le document Word que vous venez de traduire, et collez-le dans le sous-répertoire que vous venez de créer.
      1. Localisez le document que vous avez enregistré plus tôt.
      2. Faites un copier-coller en utilisant Ctrl+C et Ctrl+V, ou en cliquant Copier et Coller du menu contextuel qui apparait lorsque vous faites un clic droit sur un fichier ou un dossier.
    1. Créez un dossier compressé contenant le sous-répertoire créé à l’étape 3a. (Pour des instructions à ce sujet, consultez Créer un dossier compressé dans Windows 7.)
    2. Copiez ce dossier compressé vers une clé USB. Ou, si la taille du dossier est inférieure à 2 Mo, envoyez-le en pièce jointe à votre courriel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOTE 1 : Vous ne pouvez pas accéder à l’Agent de traduction, à l’Agent TextBase ou à l’Agent TermBase directement de l’Écran initial. Pour apprendre comment accéder à ces outils, consultez le Tutoriel sur l’Agent TextBase de MultiTrans, niveau I, et le Tutoriel sur l’Agent TermBase de MultiTrans, niveau I.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AVERTISSEMENT 1 : Si vous travaillez sur l’unique copie de votre document, assurez-vous d’en créer une copie comme indiqué avant de poursuivre. Lors de cet exercice, le texte du document sera remplacé par la traduction. Alors, si vous ne faites pas une copie avant de commencer, vous perdrez votre texte source.

 

AVERTISSEMENT 2 : L’Agent de traduction traite le document à partir de l’emplacement du curseur. Alors si le curseur n’est pas au début du texte lorsque vous démarrez l’Agent, une partie du texte ne sera pas traitée et votre traduction sera incomplète.

 

 

 

NOTE 2 : Cela dépendra si vous avez suivi le Tutoriel sur le Gestionnaire TermBase de MultiTrans, niveau I et ajouté le terme chronic diseases à votre base TermBase.

 

 

NOTE 3 : Selon les correspondances trouvées entre le texte et vos bases TextBase et TermBase, un (ou plusieurs) de ces trois panneaux pourra rester vide.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOTE 4 : Vous pouvez laisser de côté quelques segments (ou tous les segments) qui n’ont pas de correspondance valable dans la base TextBase. Vous pourrez continuer de travailler sur votre document partiellement traduit au cours des tutoriels sur l’Agent TextBase de MultiTrans, niveau I, et sur l’Agent TermBase de MultiTrans, niveau I.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOTE 5 : Le bouton Contexte ne devient actif que lorsqu’il existe une correspondance entre le document Word et la base TextBase.

 

 

 

 

 

  

  

NOTE 6 : Pour enlever les couleurs, ouvrez le menu MultiTrans de Word et sélectionnez Rétablir couleurs initiales. Le texte apparait à nouveau en noir. Cependant, puisque les couleurs aident à savoir plus sur les équivalences insérées, il nous sera utile de les garder pour l’instant. Si vous désirez garder cette version « nettoyée » du document, nous vous suggérons de la sauvegarder sous un autre nom (avec Enregistrer sous...), plutôt que de perdre la version colorée.

  

NOTE 7 : Lorsque vous utilisez un outil de mémoire de traduction comme l’Agent de traduction de MultiTrans, ou un outil semblable comme les Agents TextBase et TermBase, il est essentiel de relire la traduction terminée pour s’assurer que les bonnes équivalences ont été utilisées. Effectuez les changements nécessaires pour assurer une lecture facile et sans problèmes. Bien sûr, si vous avez laissé des segments non traduits, cette révision sera plutôt limitée, mais il reste primordial de bien relire tout texte produit à l’aide d’une mémoire de traduction.

 

 

 

 

 

 

 

 

AVERTISSEMENT 3 : Assurez-vous de copier tout ce qui est dans votre dossier TextBase. Cela inclut les sous-répertoires Content et Indexes, ainsi que votre fichier TextBase se terminant en .tcs. Pour rouvrir votre base TextBase, MultiTrans a besoin de tous ces fichiers.

 

 

 

VI. Questions de réflexion


 

  • Au cours de ce tutoriel, quelles ont été vos impressions sur les fonctions et le fonctionnement de l’Agent de traduction de MultiTrans?
  • Avez-vous trouvé que l’Agent de traduction a affecté le temps que vous avez pris à traduire le texte? A-t-il accéléré ou ralenti le processus? Croyez-vous que cela pourrait changer lorsque vous serez plus à l’aise avec l’outil? Ou lorsque vous développerez des bases TextBase et TermBase plus volumineuses?
  • Avez-vous déjà utilisé des systèmes de mémoire de traduction tels que SDL Trados Translator’s Workbench ou Fusion Translate? Au cours de ce tutoriel, qu’avez-vous remarqué à propos des différences entre l’Agent de traduction de MultiTrans et SDL Trados Translator’s Workbench ou Fusion? Lequel avez-vous trouvé plus facile à utiliser? Pourquoi?
  • Quels sont quelques-uns des avantages et des inconvénients à utiliser cet outil comme un système de mémoire de traduction? En quoi cela se compare-t-il à une approche manuelle (c.-à-d. traduire de bout en bout)?
  • Quels types de textes sont plus susceptibles d’être traduits de façon efficace avec ce type d’outil? Dans quelles situations serait-il plus approprié d’utiliser ce type d’outil? Pourquoi?
  • Comment aimeriez-vous travailler avec un texte partiellement traduit, comme le produit de l’Agent de traduction? Pourquoi?
  • Quelles sont les questions importantes à garder en tête lorsqu’on utilise un système de mémoire de traduction ou un outil semblable à celui-ci?

 

 

Tutoriel créé et mis à jour par l’équipe de la CERTT. (2010-02-12)

Tutoriel mis à jour pour Prism par Trish Van Bolderen. (2012-08-30)