Chargement...
 

CAPSULE LINGUISTIQUE

 


 

TRAIT D'UNION, EN VOIE DE DISPARITION?

 


 

Pouvez-vous croire qu’il y aurait moins d’occasions d’utiliser un trait d’union avec l’orthographe rectifiée? Vérifiez par vous-même!

 

Démystifions d’abord les cas où l’usage du trait d’union est toujours obligatoire :

  • Quand il y a inversion du verbe et du sujet qu’il y ait ou non de t euphonique

    • Veut-elle aller au cinéma?
    • Y a-t-il un bon film?
  • Dans les noms de lieux géographiques

    • Ville

      • Sainte-Foy
      • Lac-Beauport
    • Province

      • La Colombie-Britannique
      • Le Nouveau-Brunswick
    • Pays

      • La Nouvelle-Zélande
      • Les États-Unis
  • Dans les nombres 

    • Vingt-deux-mille-cinq-cent-trente-trois
    • Quatre-vingt-trois-millions
  • À l’impératif affirmatif des verbes suivis d’un ou de plusieurs pronoms personnels

    • Change-toi!
    • Donne-le-lui!
  • Précédant les particules ci et

    • Ceux-ci
    • Celle-là
  • Entre le pronom personnel et l’adjectif même

    • Nous avons fait ce travail nous-mêmes.
    • Sophie a parlé d’elle-même.
  • Avec demi, mi et nu, quand ils précèdent le nom

    • Viens me rencontrer dans une demi-heure!
    • Vous êtes à mi-chemin.
    • Elles étaient nu-pieds par un froid glacial.
  • Dans les coupures de mots (les traits d’union indiquent les endroits où les mots peuvent être coupés)

    • Impos-si-ble
    • Ca-rac-tè-re
  • Dans plusieurs noms de trois mots

    • Arc-en-ciel
    • Hors-d’œuvre
  • Dans les noms de personnes qui sont donnés, entre autres, à des édifices, à des prix ou à des noms de rue

    • Le pavillon Alexandre-Taché
    • Le prix Félix-Leclerc
    • Le boulevard René-Lévesque
  • Dans les prénoms et noms de famille composés

    • André-Philippe Brunet-Beaudoin
  • Pour remplacer certaines prépositions ou conjonctions

    • La route Québec-Montréal se fait d’habitude agréablement.
    • Les différends fédéral-provincial sont nombreux dans la politique canadienne.

 

Mis à part les déterminants numéraux, les autres situations d’usage sont celles que nous connaissions avant 1990.

 

Énumérons maintenant les règles où le trait d’union a disparu et a été remplacé par la soudure depuis ce temps :

  • Pour beaucoup de préfixes (pré, para, multi et autres)

    • Préuniversitaire
    • Parascolaire
    • Multiculturel
  • Pour la plupart des mots savants à moins que la soudure ne fasse suivre ai, ain, au, oi, oin ou ou

    • Électrodistributeur
    • Électro-informatique
  • Pour des mots composés à partir d’onomatopées

    • Froufrou
    • Tictac
  • Pour des mots composés d’un verbe et du mot tout

    • Fourretout
    • Essuietout
  • Dans certains mots touchés par l’orthographe rectifiée

    • Millepatte
    • Chauvesouris

 

Les cas de soudure sont nombreux, mais ceux qui incluent toujours le trait d’union le sont encore plus. Les règles énumérées ici ne sont pas exhaustives. Assurez-vous de vérifier quand vous avez des doutes. Notez que Word peut vous indiquer une erreur quand il n’y en a pas, particulièrement pour les mots affectés par la nouvelle soudure.

 


 

EXERCICE

 


 

Y a-t-il un trait d’union dans ces phrases? Si oui, à quel endroit?

 

  1. As tu trouvé ton porteclé?

    Réponse


     
  2. Mon cours de biochimie me donne beaucoup de fil à retordre.

    Réponse


     
  3. Quel chef d'oeuvre a t il réalisé!

    Réponse


     
  4. C'est le statuquo pour l'instant.

    Réponse


     
  5. Cet enfant est un vrai brisetout.

    Réponse


     
  6. Nous ne pouvons accepter de pots de vin.

    Réponse


     
  7. Eux mêmes y croyaient.

    Réponse


     
  8. L'édifice Jos Montferrand se trouve à Gatineau.

    Réponse


     
  9. La bio industrie éprouve de sérieuses difficultés depuis quelques semaines.

    Réponse


     
  10. Ces jours ci, il fait plus froid.

    Réponse

 


 

POUR EN SAVOIR PLUS

 


 

Pour en savoir plus sur le trait d’union, consultez les ouvrages suivants :

 

de Villers, M.-É. (2006). Multidictionnaire de la langue française (5e éd.). Montréal : Québec Amérique. 1 707 p.

 

Constant, C. (2009). Grand vadémécum de l’orthographe moderne recommandée : cinq millepattes sur un nénufar. Montréal : De Champlain S. F. 256 p.

 

Guilloton, N. et H. Cajolet-Laganière (2005). Le français au bureau (6e éd.). Québec : Les Publications du Québec. 754 p.

 

ou les sites suivants :

 

Office québécois de la langue française. (s.d.). Consulté le 26 mars 2012, sur http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?id=3361

 

Visez juste en français. (s.d.). Consulté le 26 mars 2012, sur http://www.visezjuste.uottawa.ca/pages/orthographe/trait_d_union.html

 


 

Conceptrice : Marie-Josée Bourget

Mise en ligne : Camille Pichette-Cécyre