Chargement...
 

CAPSULE LINGUISTIQUE

 


 

SUPPRESSION DE L'ACCENT CIRCONFLEXE

 


 

Selon les rectifications orthographiques proposées par le Conseil supérieur de la langue française (Paris) et approuvées par l’Académie française, peut-on supprimer l’accent circonflexe de tous les mots qui en comptent normalement un, comme dans les mots île, bûche, boîte, août, dû, etc.?

 

Avant de supprimer un accent circonflexe sur un mot, les deux conditions suivantes doivent être respectées :

 

1. Les accents circonflexes peuvent être supprimés seulement sur les voyelles I et U.

Exemples :

  • boîte, qui devient boite;
  • bûche, qui devient buche;
  • île, qui devient ile;
  • août, qui devient aout.

** Par conséquent, les accents circonflexes sont maintenus sur les voyelles A, E et O, comme dans les mots « forêt » , « blanchâtre »  et « hôpital ».

 

2. Il faut ensuite s’assurer que le mot n’est pas un homophone ni un verbe conjugué aux première et deuxième personnes du passé simple de l’indicatif ou à la troisième personne du subjonctif imparfait. Le cas échéant, l’accent circonflexe est maintenu, comme dans les mots suivants :

 

dû – verbe « devoir » au participe passé. L’accent circonflexe est présent seulement au participe passé, masculin singulier (pour le distinguer de la préposition « du »);

 

sûr – adjectif qui signifie « qui tient pour assuré ». L’accent circonflexe est présent seulement au masculin singulier et dans l’expression « bien sûr » (pour le distinguer de la préposition « sur »);

 

mûr – adjectif qui signifie « qui a atteint son plein développement ». L’accent circonflexe est présent seulement au masculin singulier (pour le distinguer du nom commun « mur »);

** Attention : l'accent circonflexe peut être supprimé de la voyelle U dans le mot « mure », qui désigne un petit fruit, ainsi que dans le mot « murier », qui désigne l'arbre qui produit des mures. Ces deux mots n'ont pas d'homophones.

 

jeûne – nom commun qui signifie « privation … de toute nourriture ». L’accent circonflexe est maintenu sur la voyelle U (pour le distinguer de l’adjectif « jeune »).

 

** Il importe également de mentionner le cas des verbes « croire » et « croître ». L’accent circonflexe est maintenu dans la conjugaison du verbe « croître » pour le distinguer des formes correspondantes du verbe « croire ».

 

Verbe croire Verbe croître
Présent de l'indicatif Présent de l'indicatif
   
Je crois Je croîs
Tu crois Tu croîs
Il croit Il croît
Nous croyons Nous croissons
Vous croyez Vous croissez
Ils croient Ils croissent

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Extrait sonore de cette capsule

 


 

À VOUS DE VOUS EXERCER MAINTENANT!

 


 

Selon les rectifications apportées à l'orthographe, peut-on supprimer l'accent circonflexe sur les mots suivants :

 

  1. Rôder

    {exercise answer="Non" incorrect="Oui"}

    Explication


     
  2. Cloître

    {exercise answer="Oui" incorrect="Non"}

    Explication


     
  3. Croûte

    {exercise answer="Oui" incorrect="Non"}

    Explication


     
  4. Fantôme

    {exercise answer="Non" incorrect="Oui"}

    Explication


     
  5. Accroître

    {exercise answer="Oui" incorrect="Non"}

    Explication


     
  6. Assidûment

    {exercise answer="Oui" incorrect="Non"}

    Explication


     
  7. Câble

    {exercise answer="Non" incorrect="Oui"}

    Explication


     
  8. Drôle

    {exercise answer="Non" incorrect="Oui"}

    Explication


     
  9. Coûter

    {exercise answer="Oui" incorrect="Non"}

    Explication


     
  10. Paraître

    {exercise answer="Oui" incorrect="Non"}

    Explication

 

** Veuillez noter la différence de terminologie employée dans les réponses de l’exercice. Il est écrit « L’accent circonflexe doit être maintenu » et « L’accent circonflexe peut être supprimé ». En effet, Chantal Contant, dans son ouvrage intitulé Grand vadémécum de l’orthographe moderne recommandée, précise ce qui suit (p. 4) :

 

Étant donné que les graphies anciennes et nouvelles coexistent déjà dans beaucoup de dictionnaires et de logiciels de correction, vous avez le choix et le droit d'utiliser les graphies modernes dans vos écrits tant personnels (à la maison) que professionnels (au bureau).

 

** Pour de plus amples renseignements sur la nouvelle orthographe, veuillez consulter le site d'Orthographe-recommandée.

 


 

BIBLIOGRAPHIE

 


 

Association pour la nouvelle orthographe. (2011). Consulté le 21 mars 2011, sur http://www.orthographe-recommandee.info/

 

Bescherelle, L.-N. (1998). Bescherelle : L'art de conjuguer. Montréal : Hurtubise HMH. 166 p.

 

Chartrand, S. (1999). Grammaire pédagogique du français d'aujourd'hui. Boucherville : Graficor. 397 p.

 

Contant, C. (2005). Consulté le 21 mars 2011, sur http://www.ccdmd.qc.ca/media/ortho_rect_06Rectific.pdf

 

Contant, C. (2009). Grand vadémécum de l'orthographe moderne recommandée : cinq millepattes sur un nénufar. Montréal : De Champlain S. F. 256 p.

 

Côté, L. et Xanthopoulos, N. (2008). La Grammaire au secondaire. Laval : Éditions Grand Duc. 501 p.

 

de Villers, M.-É. (2003). Multidictionnaire de la langue française (4e éd.). Montréal : Québec Amérique. 1 542 p.

 

ÉduTIC Mauricie. (s.d.). Consulté le 21 mars 2011, sur http://www2.uqtr.ca/hee/site_1/index.php?no_fiche=4404

 

Robert, P. (2006). Le Petit Robert : dictionnaire de la langue française. Paris : Le Robert. 2 949 p.

 


 

Conceptrice : Brigitte Murray

Mise en ligne : Camille Pichette-Cécyre