Chargement...
 

CAPSULE LINGUISTIQUE

 


 

RÉPÉTITION DES PRÉPOSITIONS « À », « DE » ET « EN »

 


 

Quand faut-il répéter ces prépositions?

 

Généralement, si le premier élément d’une énumération est introduit par la préposition « à », « de » ou « en », cette dernière doit être répétée devant tous les autres éléments de l’énumération.

Exemples :

1. Dans sa vie, Julien veut plus de joie, d’humour, de paix et d’amour.

2. Lorsqu’elle se rend au centre commercial, elle achète toujours des livres, des vêtements et de la crème à main.

 

Les phrases suivantes contiennent une erreur de syntaxe :

 

1. Je vais à Londres, Paris et Bruxelles au mois de juin.

2. Ces prisonniers sont tenus de respecter le couvre-feu, se présenter au bureau à 8 h 30 chaque matin et appeler leur agent de probation chaque soir.

3. Vous pouvez vous inscrire à l’atelier en vous présentant au siège social, appelant au numéro de téléphone mentionné ci-dessus ou envoyant un courriel.

 

Ces phrases devraient se lire comme suit :

 

1. Je vais à Londres, à Paris et à Bruxelles au mois de juin. (Il s’agit d’une énumération de noms de ville introduits par la préposition « à ».)

2. Ces prisonniers sont tenus de respecter le couvre-feu, de se présenter au bureau à 8 h 30 chaque matin et d’appeler leur agent de probation chaque soir. (Il s’agit d’une énumération de verbes à l’infinitif introduits par la préposition « de ».)

3. Vous pouvez vous inscrire à l’atelier en vous présentant au siège social, en appelant au numéro de téléphone mentionné ci-dessus ou en envoyant un courriel. (Il s’agit d’une énumération de verbes au participe présent introduits par la préposition « en »; le participe présent introduit par la préposition « en » est communément appelé « gérondif ».)

 


 

BIBLIOGRAPHIE

 


 

de Villers, M.-É. (2003). Multidictionnaire de la langue française (4e éd.). Montréal : Québec Amérique. 1 542 p.

 

Grevisse, M., Goosse, A. (2007). Le bon usage (14e éd.). Bruxelles : Duculot. 1 600 p.

 

Centre collégial de développement de matériel didactique. (2007). Consulté le 9 juin 2011, sur http://www.ccdmd.qc.ca/

 

Office québécois de la langue française. (2011). Consulté le 8 juin 2011, sur http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?t1=1&id=1101

 

Université de Montréal. (2010). Consulté le 9 juin 2011, sur http://www.cce.umontreal.ca/capsules/2892.htm

 

Wagner, R. L. et Pinchon, J. (1962). Grammaire du français classique et moderne, édition revue et corrigée. Paris : Hachette. 640 p.

 


 

Conceptrice : Brigitte Murray

Mise en ligne : Camille Pichette-Cécyre