Chargement...
 

CAPSULE LINGUISTIQUE

 


 

QUAND LE ON INCLUT LA PERSONNE QUI PARLE

 


 

Avez-vous déjà entendu que le « on exclut la personne qui parle »? Pourtant, quand utilisez-vous ce on? Surement pas très souvent. En voici un exemple :

On parle italien en Italie.

 

Même si vous parlez italien, vous faites référence aux Italiens et Italiennes. Vous ne faites pas partie de ce on.

 

Le pronom on que vous utilisez est davantage celui qui inclut la personne qui parle. On l’appelle le on pronom personnel. Voici un exemple :

On est arrivés ou arrivées à la maison.

 

Vous déciderez d’écrire arrivés si vous êtes des hommes, des hommes et des femmes, et arrivées si vous êtes des femmes seulement.

 

Les grammairiens ont longtemps défendu l’usage de ce dernier on. Ils ont pourtant laissé tomber cette exigence, et ce, à cause de sa fréquence d’utilisation. La difficulté aujourd’hui réside dans le fait que les gens ne sont pas habitués à faire l’accord du participe passé avec cet emploi du on. Comme son usage en est particulièrement élevé dans les courriels qu’ils soient professionnels ou non, assurez-vous de bien respecter les règles d’accord. Notez que le verbe est bien toujours à la 3e personne du singulier. C’est le participe passé qui, lui, sera accordé avec ce que le on remplace.

 


 

EXERCICE

 


 

Exercez-vous d’abord à reconnaitre le pronom indéfini du pronom personnel et ensuite, à faire l’accord du participe passé quand vous utilisez le pronom personnel, s’il y a lieu.

 

  1. On vous attend à la porte d'entrée.

    {exercise answer="pronom personnel" incorrect="pronom indéfini"}

    Explication


     
  2. On a mangé à ce restaurant la semaine dernière.

    {exercise answer="pronom personnel" incorrect="pronom indéfini"}

    Explication


     
  3. On aurait déménagé cette compagnie.

    {exercise answer="pronom indéfini" incorrect="pronom personnel"}

    Explication


     
  4. On parle d'augmenter les droits de scolarité.

    {exercise answer="pronom indéfini" incorrect="pronom personnel"}

    Explication


     
  5. Dans les journaux, on explique que la situation se serait améliorée.

    {exercise answer="pronom indéfini" incorrect="pronom personnel"}

    Explication


     
  6. On est invité chez des amis.

    {exercise answer="pronom personnel" incorrect="pronom indéfini"}

    Explication


     
  7. Suzie et Élyse ont dit : « On est revenu il y a plus de trois semaines. »

    {exercise answer="pronom personnel" incorrect="pronom indéfini"}

    Explication


     
  8. Veux-tu qu'on aille faire du ski en mars prochain?

    {exercise answer="pronom personnel" incorrect="pronom indéfini"}

    Explication


     
  9. J'espère qu'on sera à Hawaï en aout.

    {exercise answer="pronom personnel" incorrect="pronom indéfini"}

    Explication


     
  10. On aurait accepté de soutenir la Grèce à nouveau.

    {exercise answer="pronom indéfini" incorrect="pronom personnel"}

    Explication



    {exercise}


 

POUR EN SAVOIR PLUS

 


 

Pour en savoir plus sur le pronom on, consultez l’ouvrage suivant :

 

Ramat, A. (2008). Le Ramat de la typographie (5e éd). Saint-Laurent : Aurel Ramat éditeur. 224 p.

 

ou les sites suivants :

 

Office québécois de la langue française. (s.d.). Consulté le 24 février 2012, sur http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?id=1708

 

TV5. (s.d.). Consulté le 24 février 2012, sur http://www.tv5.org/TV5Site/lf/merci_professeur.php?id=3906&id_cat=

 

Visez juste en français. (s.d.). Consulté le 24 février 2012, sur http://www.visezjuste.uottawa.ca/pages/grammaire/pp_avec_etre.html (Regardez la vidéo!)

 


 

Conceptrice : Marie-Josée Bourget

Mise en ligne : Camille Pichette-Cécyre

 



Bonjour et félicitations pour votre site vraiment intéressant et agréable à consulter.
Je me permets toutefois de vous signaler une petite erreur qui s'est glissée dans la phrase : « La difficulté aujourd'hui réside dans le fait que les gens ne sont pas habitués de faire l'accord du participe passé avec cet emploi du "on" »
« être habitué » est suivi de la préposition « à » (Petit Robert 2007)
« ... les gens ne sont pas habitués à faire ... »
« avoir l'habitude » est suivi de la préposition « de »
« ... les gens n'ont pas l'habitude de faire ... »

Encore merci pour vos capsules linguistiques!
Amicalement,
Catherine Boulet




Bonjour,

merci pour votre intérêt envers notre site web.

Nous apportons les modifications à notre page.

Cordialement,

LinguisTech