Chargement...
 

CAPSULE LINGUISTIQUE

 


 

NATURE ET ACCORD DU MOT « CHER »

 


 

Le mot « cher » est un adjectif et s’accorde en genre et en nombre avec le sujet s’il est attribut (il est alors précédé d’un verbe d’état – communément appelé « verbe copule » et « verbe attributif ». Sont considérés comme copules les verbes être, paraitre, sembler, devenir, rester, etc.) ou s’il est épithète, ou complément du nom selon la terminologie de la nouvelle grammaire (c’est-à-dire s’il précède ou suit directement le mot auquel il se rapporte).

 

Exemples :

 

1. Ces cadeaux sont chers. (Dans cette phrase, « chers » est un adjectif, attribut du sujet « cadeaux » parce qu’il est précédé du verbe être. Le mot « chers » doit saccorder en genre et en nombre avec son sujet « cadeaux » - masculin pluriel.)

2. La maman songeait toujours à ses chers enfants (Dans cette phrase, « chers » est complément du nom parce qui précède directement le nom « enfants». Le mot « chers » doit s’accorder en genre et en nombre avec le mot auquel il se rapporte « enfants» - masculin pluriel.)

 

Cette règle s’applique autant au sens de « qui est aimé » (comme dans « ma chère amie ») qu’à celui de « qui est couteux » (comme dans « cette maison est chère »).

 

Par ailleurs, le mot « cher » est un adverbe qui signifie « chèrement, à haut prix » s’il suit un verbe autre qu’un verbe d’état. Il reste alors invariable, comme dans « ces bicyclettes coutent cher », « ces villas valent cher »; « il paiera cher ces mésaventures ».

 


 

À VOUS DE VOUS EXERCER MAINTENANT!

 


 

  1. Il considère que ces rénovations coutent trop cher/chères.


    {exercise answer="cher" incorrect="chères"}

     
  2. Mes cher/chers enfants, soyez vigilants en tout temps.


    {exercise answer="chers" incorrect="cher"}

     
  3. Ces vêtements semblent cher/chers si l'on considère la qualité du tissu utilisé pour sa confection.


    {exercise answer="chers" incorrect="cher"}

     
  4. Ils ont payé cher/chère l'arrogance qu'ils ont manifestée envers leur gestionnaire.


    {exercise answer="cher" incorrect="chère"}

     
  5. L'essence est cher/chère cette semaine.


    {exercise answer="chère" incorrect="cher"}

     
  6. Des noces royales, ça coute cher/chères.


    {exercise answer="cher" incorrect="chères"}

     
  7. Pourquoi les Nord-Américains et les Européens paient-ils leurs vacances aussi cher/chères?


    {exercise answer="cher" incorrect="chères"}

     
  8. Dix dollars, c'est peu cher/chers payé pour avoir accompli ce travail aussi rapidement.


    {exercise answer="cher" incorrect="chers"}

     
  9. Cette cher/chère Annabelle est encore arrivée en retard.


    {exercise answer="chère" incorrect="cher"}

     
  10. Ces bijoux endommagés demeurent cher/chers à mes yeux.

    {exercise answer="chers" incorrect="cher"}

{exercise}

 

** Ne pas confondre le mot « cher » avec les homonymes suivants :

  • Chère : nourriture (faire bonne chère, maigre chère, aimer la bonne chère);
  • Chair : soit le corps, soit de la viande;
  • Chaire : tribune.

 

** Ne pas confondre le mot « cher » avec le mot « dispendieux ». Veuillez consulter la capsule linguistique « Cher » et « dispendieux » ont-ils le même sens? pour plus d’information sur ce sujet.

 


 

BIBLIOGRAPHIE

 


 

de Villers, M.-É. (2003). Multidictionnaire de la langue française (4e éd.). Montréal : Québec Amérique. 1 542 p.

 

Grevisse, M., Goosse, A. (2007). Le bon usage (14e éd.). Bruxelles : Duculot. 1 600 p.

 

Meney, L. (1999). Dictionnaire québécois français : mieux se comprendre entre francophones. Montréal : Guérin. 1 884 p.

 

Office québécois de la langue française. (2011). Consulté le 21 mars 2011, sur http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?t1=1&id=3428

 


 

Conceptrice : Brigitte Murray

Mise en ligne : Camille Pichette-Cécyre