Chargement...
 

CAPSULE LINGUISTIQUE

 


 

DONNE-MOI-Z'EN OU DONNE-M'EN

 


 

Lequel est bon : donne-moi-z’en ou donne-m’en? Si vous êtes francophone du Québec, de l’Ontario ou du Nouveau-Brunswick, vous avez probablement peu entendu la forme donne-m’en. Pourtant, c’est celle que vous devriez utiliser.

 

Malgré les propos de certains grammairiens ou grammairiennes, nous ne croyons pas qu’il s’agisse d’une forme populaire. Même les personnes instruites utilisent cette forme. Cela représente plutôt une couleur du français parlé au Québec. Nous n’incitons toutefois personne à utiliser cette forme à l’écrit ni à l’oral.

 

Voyons comment les pronoms personnels fonctionnent avec les verbes à l’impératif. Pour l’impératif affirmatif, ils se placent après le verbe. Voici quelques exemples :

  • Donne-moi des pommes!
  • Fais-toi des salades!

 

Rappelez-vous que le pronom en remplace un complément qui commence par :

  • Un
  • Une
  • De la
  • Du
  • De l’
  • De
  • Des

 

Ainsi, donne-toi des pommes ferait donne-t’en, et fais-toi des salades ferait fais-t’en. Les pronoms moi et toi et avec en font m’en et t’en. Si vous aviez ce même verbe à l’indicatif présent, cela donnerait tu m’en donnes et tu t’en donnes. Notez que les verbes en er n’ont pas de s à la deuxième personne du singulier de l’impératif présent sauf s’ils sont suivis des pronoms en ou y. Le s ajouté s’appelle s euphonique. Vous le retrouverez également avec les verbes qui font leur impératif présent à partir de leur subjonctif (comme le verbe savoir : sache) de même que pour le verbe aller (va). Pour ce dernier verbe, suivi de y, vous écrirez vas-y, mais suivi de en, vous devrez écrire va-t’en. Dans ce dernier cas, il s’agit du verbe s’en aller.

 

Voici quelques exemples du s euphonique.

  • Déménage à Gatineau!                  Déménages-y!
  • Goute aux pommes!                       Goutes-y!
  • Parle de ton succès!                       Parles-en!
  • Mange des fruits!                             Manges-en!

 

Portez également une attention particulière au pronom y avec les pronoms te et me. Leurs combinaisons donnent t’y et m’y. Donc, ce ne serait pas rends-toi-z’y, mais bien rends-t’y!

 

Souvenez-vous également que le pronom y remplace un complément qui commence par à, mais qui n’inclut pas une personne. Comparez ces exemples :

  • Va à Québec!                      Vas-y!
  • Parle à Paul!                       Parle-lui!

 


 

EXERCICE

 


 

Remplacez les compléments par les pronoms appropriés et faites les changements appropriés.

 

  1. Prépare-toi des frites.

    Réponse


     
  2. Tranche-moi du pain.

    Réponse


     
  3. Chante-moi des chansons.

    Réponse


     
  4. Imagine-toi à Paris.

    Réponse


     
  5. Rejoins-moi à Gatineau.

    Réponse


     
  6. Souviens-toi de lui.

    Réponse


     
  7. Amène-moi à Chicago.

    Réponse


     
  8. Ennuie-toi d'elle.

    Réponse


     
  9. Envoie-moi des messages.

    Réponse


     
  10. Prends-toi du gâteau.

    Réponse

 


 

POUR EN SAVOIR PLUS

 


 

Pour en savoir plus sur les pronoms personnels compléments et l’impératif présent, consultez l’ouvrage suivant :

 

de Villers, Marie-Éva (2006). Multidictionnaire de la langue française (5e éd.). Montréal : Éditions Québec Amérique. 1 707 p.

 

ou les liens suivants :

 

Office québécois de la langue française. (s.d.). Consulté le 26 février 2012, sur http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?t1=1&id=4206

 

Visez juste en français. (s.d.). Consulté le 26 février 2012, sur http://www.visezjuste.uottawa.ca/pages/orthographe/pronoms_personnels.html

 


 

Conceptrice : Marie-Josée Bourget

Mise en ligne : Camille Pichette-Cécyre